La nature, la vigne, c’est l’école de l’humilité, écouter, voir sentir la générosité du travail dont le résultat reste encore en partie entre les mains des éléments climatiques.

Entre l’ombre et la lumière, le savoir-faire et la matière.

Toucher, goûter, rêver mais toujours chercher à faire partager l’émotion du vin, c’est là, l’essentiel.